Bilbao, la singulière capitale du Pays basque

Nadine Mathis Perfect Days 0 Commentaire

Si vous n’êtes pas encore allé à Bilbao, je vous y invite. Il serait en effet dommage de passer à côté. Méconnue pour beaucoup, Bilbao est la plus grande ville de la communauté autonome du Pays basque et la capitale de la province de Biscaye, éminence grise de l’industrie il y a peu de temps encore. Au cours des dernières décennies, la cité a opéré des changements radicaux.

De nos jours, Bilbao – centre névralgique en matière de nature, de culture et de gastronomie – compte parmi les destinations citadines les plus attrayantes d’Espagne du Nord.

Météo et géographie

Contrairement aux autres régions de la péninsule ibérique, la climat y est doux avec des hivers où les températures avoisinent le point de congélation. Mais en général, le mercure oscille entre 8 et 15 °C. En été par contre, le thermomètre varie entre 18 °C et 25 °C, les épisodes de fortes chaleurs avec plus de 30 °C étant rares ceci dit. La ville est souvent recouverte d’un manteau nuageux gorgé de pluie, tandis que le littoral est caressé par les rayons du soleil.

Vue aérienne de Bilbao

Vue aérienne de BilbaoVue aérienne de Bilbao

Bilbao compte 350 000 habitants intramuros et 1 million si l’on prend en considération toute l’agglomération. Le fleuve Nervión coupe la ville en deux parties: à l’est se trouve le centre moderne, la ville nouvelle dénommée Ensanche, au sud ouest, le cœur historique, autrement dit el Casco Viejo.

Les sites touristiques de Bilbao

Le musée Guggenheim représente un pôle d’attraction pour touristes. Construit par l’architecte star Frank Gehry, cet édifice est décrit comme la «merveille de Bilbao». Consacrez-y suffisamment de temps lors de votre visite afin d’en découvrir toutes les facettes! Sa façade change au gré de la lumière qui se reflète sur les surfaces en titane.

Le Guggenheim vu de l'extérieur

Le Guggenheim vu de l’extérieur

Quand tous les arts faillent, la noble cuisine bataille.

Autrement dit, à Bilbao, les épicuriens sont à l’honneur.

N’hésitez pas à goûter aux fameux pintxos que l’on confond d’ailleurs assez facilement avec les tapas. Il s’agit de petites rations de nourriture servies partout au Pays basque! C’est le plaisir local du bien manger en quelque sorte. Voilà donc ce à côté de quoi vous, en tant que visiteur, ne pouvez pas passer. Tapas et pintxos se ressemblent comme deux goûtes d’eau. Mais les deuxièmes sont plus petits et servis avec des cure-dents. Le mot pintxo vient du verbe pinchar en castillan, qui signifie piquer ou embrocher. Les locaux arrosent ces petits mets d’un délicieux verre de Txakoli de Bizkaia, autrement dit du txakolin ou chacolí. Selon la tradition, ce vin est élaboré à base de raisins blancs. Les versions rosé et rouge existent également. Et pour ceux qui n’aiment pas le vin, le zurito (petite bière) fera l’affaire.

Le cœur de la vieille ville abrite les fameuses sept rues le long desquelles sont alignés bars et restaurants proposant ces petits mets à picorer.

¡Buen provecho!

Assortiment de pintxos

Assortiment de pintxos

Situé sur les rives du fleuve, le marché couvert est flanqué de magnifiques vitraux qui laissent entrevoir les deux loups, l’emblème de la ville.

Vous pourrez y acheter des spécialités de la mer, des fruits, des légumes et de la viande.

Entrée du marché Couvert

Entrée du marché Couvert

Bus touristique à impérial

Bilbao est une ville à taille humaine où tout peut être fait à pied. Mais si vous optez pour une variante plus confortable, je vous conseille le bus touristique à impérial.

Vous pouvez également réserver un tour privé d’une demi-journée encadré par un guide local, qui viendra vous chercher à votre hôtel par exemple, pour vous faire découvrir l’histoire et les sites de la vieille ville, notamment la cathédrale, la plaza nueva ou encore l’Opéra.

Le football est roi

Les passionnés de sport ont frappé ici à la bonne porte. Outre le basketball, le football tient le haut du pavé. L’Athletic Club de Bilbao ne joue certes pas dans la même cours que le FC Barcelona et le Real Madrid mais il arrive néanmoins à damer le pion des grands clubs et à remporter quelques compétitions notamment la copa del rey. Au cours des quatre dernières années, l’équipe de Bilbao s’est retrouvé deux fois en finale contre le FC Barcelona face à laquelle elle a perdu deux matchs. Cette équipe enregistre malgré tout le deuxième plus grand nombre de titres (23) et se retrouve juste derrière celle de la cité comtale (27).

San Mamés, le stade de l'Athletic Club de Bilbao

San Mamés, le stade de l’Athletic Club de Bilbao

Bilbao a ce qu’il faut pour plaire à n’importe quel type de visiteur. Et comme Bilbao est moins touristique que d’autres villes, la sensation de vacances qui s’en dégage est tout à fait particulière.

J’espère avoir aiguisé votre curiosité sur la ville au bord du Nervión.

Je vous inviter donc à fouler une Lounge Globus Voyages. Nous nous réjouissons de votre visite où nous pourrons vous prodiguer de nombreux conseils sur cette sublime ville du nord de l’Espagne.

0 Commentaire

Laisser un commentaire

Nous sommes très intéressés de discuter de manière ouverte mais nous nous réservons le droit d’éditer ou d’effacer les commentaires désobligeants ou ceux rédigés dans le seul but d’optimiser les résultats des moteurs de recherche.

Les champs obligatoires sont indiqués avec *